• Allan

DRONE : UNE RÉVOLUTION DANS NOTRE APPROCHE DU BTP

Dernière mise à jour : 4 nov.


 

Partie 3

 

Les drones ont connu une forte démocratisation depuis une dizaine d’années, avec la mise sur le marché de drone accessible au grand public, notamment par le biais de constructeur comme DJI.

Véritable concentré de technologie, ils sont aussi un outil de choix dans de nombreux secteurs d’activité : agriculture, audiovisuel, sécurité et autre.

Aujourd’hui, nous allons plus particulièrement nous intéresser aux usages possibles dans le monde du BTP. Encore largement sous-estimé et cantonné à de la captation d’image aérienne. C’est un outil innovant pouvant être déployé avant, pendant et après le chantier.


DJI Phantom 4


LE DRONE, UN OUTIL POLYVALENT


En passe de devenir un outil incontournable pour de nombreux acteurs du bâtiment (bureau d’étude, entreprise générale de construction) mais aussi pour les collectivités. Véritable concentré de technologie, le drone peut être automatisé pour réaliser un relevé aérien précis au centimètre près en réalisant un quadrillage du terrain. Aujourd’hui, les drones destinés à un usage professionnel disposent également de nombreuses fonctionnalités :

  • Tracking de cible,

  • Capteur d’obstacle,

  • Stabilisateur,

  • Automatisation de tâche,

  • Géo-référencement des données

  • Etc …

Ils permettent de réaliser des tâches souvent difficiles et chronophages pour le commun des mortels. Par exemple, l’inspection d’un ouvrage métallique qui mobilisera une équipe de deux ouvriers et une nacelle mobile pendant une semaine pourra être réalisée par un drone en une demi-journée. Avec à la clé, des données pouvant être exploitées (Mesure précise de la structure, photo géo-référencée des éléments endommagés… Etc).

PHOTOGRAMMÉTRIE ET MAQUETTE 3D

La photogrammétrie est, sans nul doute, la technique qui possède le plus de champs d’application dans le secteur du BTP. Elle permet de modéliser numériquement un objet à partir d’une prise de vue. La photogrammétrie repose sur un principe de corrélation d’image acquise sur des points de vue différents permettant la reconnaissance automatique de points homologues.

Le drone permet l’acquisition de grands nombres de prise de vue haute définition, et géo-référencé, qui peuvent ensuite être exploités numériquement pour obtenir une maquette 3D précise d’un objet existant.


Exemple de relevé photogrammétrique

RELEVÉ TOPOGRAPHIQUE ET CARTOGRAPHIE


La connaissance du terrain d’implantation est une étape clé dans la conception technique d’un projet de construction. Les levés topographiques classiques sont réalisés par un géomètre, à l’aide d’outils de mesure. C’est un travail long et fastidieux dès lors que la surface de terrain devient importante.

La technique de la photogrammétrie permet de réaliser un relevé topographique précis du site d’étude, avec la création de plan géo-référencé pouvant être exploités sous différentes formes.


Exemple de relevé topographique


INSPECTION TECHNIQUE D'OUVRAGE


Outil de choix pour réaliser des inspections d’ouvrage divers (pylône haute tension, pont, toiture, armature métallique, etc...). Ils peuvent accéder à des lieux difficilement accessibles, tout en fournissant à l’opérateur des images en haut résolution qui peuvent être également exploité (acquisition de mesure, géo-référencement des éléments, analyse de la performance thermique, etc...).

Les données relevées par le drone peuvent être utilisées pour établir un rapport d’expertise détaillé, mais aussi extraire des mesures précises pouvant être exploités par la suite.

Les capteurs actuellement disponibles sur le marché permettent ainsi de réaliser un diagnostic de performance thermique.


Les champs d’applications possibles sont variés :

  • Recherche de fuite,

  • Inspection de soudure,

  • Analyse de performance thermique,

  • Diagnostic général...


Inspection technique pylône à haute tension


SUIVI DE CHANTIER


En plus de pouvoir inspecter des ouvrages existants, il est aussi possible d’utiliser le drone pour constater l’avancement d’un chantier en réalisant des relevés de suivi automatisés. C’est une application qui se montre très utile, notamment pour les chantiers d’envergure (construction d’immeuble, pont, etc...).


DJI Inspire 2 en inspection


CONCLUSION


Les champs d’applications possibles dans le domaine de la construction et l’aménagement du territoire sont donc variés et complémentaire. Ils peuvent être mobilisés pour réaliser un diagnostic sur un bâtiment existant, réaliser des relevés topographiques précis ou encore récupérer des données pouvant être exploités dans la création de modèle 3D pouvant ensuite être utilisé pour concevoir un projet.

Dans cet article, nous nous sommes intéressés uniquement au drone aérien, mais il existe également des dispositifs terrestres et maritimes qui sont utilisés de manières similaires. Par exemple pour inspecter une canalisation ou encore des structures immergées sous l’eau.

  • Réduction du temps d’acquisition des données

  • Possibilité de couvrir d’importante surface d’étude

  • Accessibilité à des zones difficiles

  • Relevé de données précises pouvant être mobilisés par la suite

  • Un coût humain et financier inférieur aux méthodes classique


DJI PHANTOM 4 RTK

Présentation des fonctionnalités dans le monde du BTP


 


À BIENTÔT !

L'Équipe Okaï DESIGN